Jean-Louis Debré, président du conseil constitutionnel, s’est rendu à l’invitation du club X-Mines Auteurs pour parler d’un aspect peu connu de sa vie : l’amour de l’écriture.

Il est de fait qu’il a déjà écrit et publié plusieurs livres à caractère policier.

Jean-Louis Debré n’a pas abordé ce soir là les coulisses du Conseil Constitutionnel par souci de confidentialité mais il nous a tout de même évoqué une réunion ou deux du comité où il avait à sa gauche le président Chirac et à sa droite le Président Giscard d’Estaing. La manière dont il nous a imité les réactions des deux présidents montre qu’il a un don certain pour la comédie. Séance désopilante. Tout les invités se souviendront de son regard bleu qui devenait égrillard au moment où il allait mimer le Président Giscard d’Estaing lui demandant de poser une question au Président Chirac, situé de l’autre côté.

Tous les soirs Jean-Louis Debré consacre une heure ou deux à l’écriture. Et lors de ce diner, il nous a bien fait comprendre qu’il préparait un livre sur les années passées au Conseil.

Ayant un père et un grand’père fortement impliqué dans la vie de la France, ayant été Ministre de l’Intérieur et Président de l’Assemblée Nationale, il ne fait aucun doute que son livre nous dévoilera avec humour quelques secrets de déjeuners ou de remises de décorations (qu’il n’apprécie pas).

François Vinçotte