Le “Tire Bouchon”, sympathique restaurant de la rue Descartes, va-t-il devenir un des hauts lieux parisiens de causerie littéraire ? Après des déjeuners mensuels amicaux et informels, depuis deux ans, une nouvelle formule à dîner a été inaugurée le 19 février.

Marcel Cassou nous a confié ses motivations à écrire; a retracé son parcours littéraire; et a commenté les 3 ouvrages de fiction qu’il a fait éditer (parmi d’autres); dont l’un, prémonitoire, sur les tensions qui déchirent le Sahara et le Sahel. Tous les participants ont apprécié cette soirée chaleureuse, et ont vivement remercié Marcel pour la qualité de son exposé chargé d’émotion et de souvenirs. Une expérience réussie, à renouveler.

Pour le prochain dîner, avis aux écrivains désireux de s’épancher !

Jean Monville,

PS : Au Tire-Bouchon, les menus offrent choix et qualité, à des prix super compétitifs!